Tourisme durable

Les citations ci-dessous,que je considère personnellement très inspirante, vous sont proposées afin, je l’espère, de lancer la discussion sur ce sujet qui nous interpelle individuellement et collectivement, en soulevant les grands enjeux et débats actuels quant à l’équilibre à atteindre entre le développement économique et les impacts sociaux et environnementaux de nos habitudes de consommation, notamment, par les voyages.

” L’organisation mondiale du tourisme (OMT) est l’institution des Nations Unies chargée de la promotion d’un tourisme responsable, durable et accessible à tous.

Organisation internationale chef de file dans le domaine du tourisme, l’OMT assure la promotion du tourisme en tant que moteur de la croissance économique, du développement sans exclusion et de la durabilité environnementale. Institution de référence, elle fournit une assistance au secteur pour faire avancer les politiques relatives au savoir et au tourisme de par le monde…

L’OMT est une source de connaissance sur le marché, assure la promotion des politiques et des instruments en faveur d’un tourisme compétitif et durable, favorise l’éducation et la formation dans le domaine du tourisme, et s’emploie à faire du tourisme un outil efficace au service du développement grâce à ses projets d’assistance technique dans plus de 100 pays du monde.

Ses membres comprennent 156 pays et 6 membres associés et plus de 400 membres affiliés représentant le secteur privé, des établissements d’enseignement, des associations de tourisme et des autorités touristiques locales…

En termes simples, le tourisme durable peut être défini comme étant : Un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil.

Une résolution historique reconnaissant la contribution du tourisme durable à l’élimination de la pauvreté, au développement communautaire et à la protection de la biodiversité a été adoptée par consensus par l’Assemblée générale des Nations Unies le 14 janvier 2015.

Soulignant qu’il faut optimiser les avantages économiques, sociaux,culturels et environnementaux découlant du tourisme durable, en particulier dans les pays en développement, la résolution intitulée ” Promotion du tourisme durable, et notamment l’écotourisme, aux fins de l’élimination de la pauvreté et de protection de l’environnement ” encourage les organismes de Nations Unies à promouvoir le tourisme durable comme instrument capable de contribuer à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. ” (www.unwto.org/fr)

Le ministère du Tourisme de l’Ontario, en tant que ministère désigné par la Charte des droits environnementaux, a rédigé une déclaration des valeurs environnementales qui expose les considérations environnementales rattachées à son mandat. Cette déclaration guide le Ministère lorsqu’il prend des décisions pouvant avoir une incidence sur l’environnement.

”La Charte des droits environnementaux (la loi) a été promulguée en février 1994… Les objets de la présente loi sont les suivants: protéger, préserver et lorsque cela est raisonnable, rétablir l’intégrité de l’environnement par les moyens prévus par la présente loi; assurer la pérennité de l’environnement…; protéger le droit à un environnement sain…L’Ontario est une destination touristique reconnue dans le monde entier, pour la qualité supérieure de ses services touristiques et attractions…Le ministère du Tourisme s’est engagé à tenir compte des objets de la loi lorsque des décisions susceptibles d’influer considérablement sur l’environnement doivent être prises au ministère, et lors de l’élaboration de lois, règlements et politiques.”www.ero.ontario.ca

Aussi, la politique touristique du Québec vise à ce que ”le tourisme devienne, durant toute l’année, une source de richesses économique, sociale et culturelle pour toutes les régions du Québec, et ce, dans le respect des principes du développement durable…L’objectif environnemental poursuivi implique qu’un nombre grandissant de décideurs, d’intervenants de l’industrie et de touristes auront à coeur de contribuer à la protection, voire à l’amélioration de l’environnement (air, eau, forêts, paysages, biodiversité, milieux naturels, patrimoine). Il reconnaît aussi qu’une partie importante de l’industrie touristique du Québec dépend d’un environnement naturel de qualité.” www.gouv.qc.ca/fr

En terminant, si vous avez le goût de faire une expérience virtuelle de voyages écologiques, voici trois sites Web très intéressants que vous pourriez consulter:

David Suzuki – Mode de vie et compagnie

Activité de plein air au Québec

Consommation responsable – Tourisme responsable : Maison du développement

https://www.retraiteenaction.ca/club-reseau-voyage/wp-content/uploads/sites/5/2018/05/OMT.jpghttps://www.retraiteenaction.ca/club-reseau-voyage/wp-content/uploads/sites/5/2018/05/OMT-300x300.jpgauteur inconnuGénéralités
Tourisme durable Les citations ci-dessous,que je considère personnellement très inspirante, vous sont proposées afin, je l'espère, de lancer la discussion sur ce sujet qui nous interpelle individuellement et collectivement, en soulevant les grands enjeux et débats actuels quant à l'équilibre à atteindre entre le développement économique et les impacts sociaux...